Accueil

> Accueil

Imprimer cette page Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Sur le chemin de l’énergie de fusion

Iter en Provence, un projet de territoires

Qu’est-ce qu’un tokamak ?

ITER Robots 2013

ITER Robots 2014

Le projet Iter

Reproduire une énergie qui ressemble à celle créée naturellement au cœur du soleil est devenu un défi rassemblant une importante communauté scientifique. Le projet Iter, qui représente l’aboutissement de 40 ans d’expériences scientifiques menées simultanément à travers le monde, est l’un des éléments majeurs de ces recherches.

Iter est un projet scientifique unique au monde par sa dimension internationale (34 pays rassemblés), son financement et son organisation.

Son organisation repose sur trois niveaux :

L’organisation internationale (ITER Organization)

Il s’agit d’une organisation comme celle mise en œuvre pour la station spatiale internationale. L’organisation Iter est régie par un traité international qui fixe les droits et obligations de chaque partenaire : Chine, Corée du Sud, Etats-Unis, Europe, Fédération de Russie, Inde, Japon. L’organisation internationale est responsable de la conception de l‘installation de recherche, de sa construction prévue pendant 10 ans, de son exploitation pendant 20 ans et de sa mise à l’arrêt. Son directeur général, Osamu Motojima, rend compte de l’état d’avancement du projet à un conseil composé de représentants de chaque partenaire.

Les agences domestiques 

Une agence domestique, chargée de l’interface du pays membre d’Iter avec l’organisation internationale et de la fourniture à cette même organisation internationale des composants prévue par les négociations internationales, est établie dans chaque pays : aux Etats-Unis dans le Tennessee au sein de l’Oak Ridge National Laboratory , en Russie à Moscou au sein de l’institut Kurchatov, en Corée du Sud à Daejon au sein du Korea Advanced Institute of Science and Technology, au Japon à Naka avec la Japan Atomic Energy Agency en Inde, à Bhat au sein de l’Institute for Plasma Research, en Europe à Barcelone avec l’entreprise commune « Fusion for Energy » et en Chine à Hefei avec le China Fusion Center.

Deux piliers de l’organisation mise en place en France :
l’Agence Iter France et la mission d’accompagnement Iter

La France en tant que pays d’accueil du projet a mis en place deux entités opérationnelles pour honorer les engagements pris dans le cadre des négociations internationales. La mission Iter, placée auprès du Préfet de région, a été en charge de la réalisation des équipements régionaux comme, par exemple, l’école internationale dont le financement et la maîtrise d’ouvrage sont assurés par le conseil régional PACA ou l’aménagement de l’itinéraire Iter pour le transport des composants exceptionnels financé par le conseil général des Bouches-du-Rhône. L’organisation des convois des composants exceptionnels sera assurée par une cellule de coordination mise en place au sein de l’Agence Iter France.

L’Agence Iter France est composée d’une vingtaine de collaborateurs. Créée au sein du CEA, elle est responsable en particulier de l’accueil des collaborateurs Iter et de leur famille et des travaux de viabilisation du site.


Mise à jour : jeudi 28 aot 2014 | Mentions légales | Contact | Plan du site |